FAQ D’ENTRETIEN AUTOMOBILE :

Votre véhicule Chevrolet, Buick, GMC ou Cadillac est équipé d’une technologie et de pièces de pointe. Lorsqu’il s’agit d’entretien automobile, il mérite donc le même niveau de soin d’expertise. Vous trouverez ci-dessous des réponses à certaines questions fréquemment posées sur le soin de votre véhicule.

Q : Qu’est-ce qui différencie les techniciens certifiés en entretien ?

R : Des vidanges d’huile aux remplacements du moteur, ces experts de l’automobile, dans tout le pays, sont formés pour prendre soin des besoins spécifiques de votre véhicule. Peu importe le véhicule que vous possédez, confiez-le à nos experts certifiés en entretien chez votre concessionnaire local Chevrolet, Buick, GMC ou Cadillac.

Q : À quel moment dois-je faire réviser mon véhicule ?

R : Les experts certifiés en entretien peuvent vous conseiller un programme d’entretien idéal pour votre véhicule. D’autre part, votre Manuel du propriétaire est une excellente ressource pour vous aider à comprendre les besoins spécifiques de votre véhicule en matière d’entretien. Vous pouvez également consulter à tout moment le Centre du propriétaire pour suivre votre historique d’entretien, voir votre Manuel du propriétaire, regarder des vidéos informatives, contrôler l’état de votre garantie, etc.!

QUESTIONS SUR LA VIDANGE D’HUILE

Q : Que dois-je faire lorsque le message « Vidanger l’huile bientôt » apparaît ?

R : Lorsque le message « Vidanger l’huile bientôt » apparait, il est nécessaire de vidanger l’huile de votre véhicule au plus vite.

Si vous conduisez dans les meilleures conditions, l’indicateur de vidange de l’huile peut ne pas indiquer le besoin de vidanger l’huile durant plus d’un an. L’huile et le filtre doivent être changés au moins une fois par an et l’indicateur de vidange d’huile doit être réinitialisé. Vos experts certifiés en entretien réaliseront cette tâche et réinitialiseront le système. Cliquez ici pour programmer un entretien.

Q : Comment être sûr que je choisis l’huile adaptée à mon véhicule ?

R : Consultez votre Manuel du propriétaire ou parlez-en à vos experts certifiés en entretien pour être sûr de choisir la bonne huile pour votre véhicule. Pour des véhicules de 2011 ou plus, il est recommandé d’utiliser spécifiquement le mélange synthétique dexos1MC (dexos1 pour les moteurs à essence, dexos2MC pour les moteurs diesel à faible puissance, 15W40 CJ-4 pour les moteurs diesel DuramaxMD).

Q : J’ai entendu que je devais vidanger l’huile tous les 5000 km. C’est toujours le cas ?

R : La plupart des véhicules Chevrolet, Buick, GMC et Cadillac sont équipés d’un Indicateur de vidange d’huile, qui a rendu désuet l’intervalle traditionnel de vidange d’huile de
5 000 km. En fonction de l’ancienneté du véhicule, des habitudes de conduite et des conditions de la route, les véhicules équipés de moteurs de pointe actuels peuvent rouler beaucoup plus de 5 000 km entre chaque vidange. Cependant, assurez-vous de contrôler votre niveau d’huile régulièrement, même en possédant un indicateur de vidange d’huile.

QUESTIONS SUR LES PNEUS

Q : Quand dois-je permuter mes pneus ?

R : Il est conseillé aux propriétaires d’aller chez leur concessionnaire pour la permutation des pneus tous les 8 000 à 13 000 kilomètres. Pour un conducteur canadien moyen, cela signifie que vos pneus doivent permuter tous les six mois.

Q : Pourquoi la permutation des pneus est-elle si importante ?

R : Car chaque pneu exécute une tâche différente sur un véhicule; ils s’usent donc à différents degrés. La permutation des pneus régulière permet aux pneus de s’user de manière homogène, optimisant ainsi la durée de vie du pneu et permettant de remplacer les quatre pneus à la fois, ce qui est préférable.

Q : J’ai entendu que la première permutation des pneus est la plus importante. Pourquoi ?

R : Les traces d’usure irrégulières se produisent plus rapidement lorsque les pneus sont neufs et la profondeur de bande de roulement est maximale, par conséquent la première permutation des pneus s’avère de la plus grande importance.

Q : Est-il possible de permuter mes pneus avant les 8 000 kilomètres ?

R : Oui, en particulier si vous notez des signes d’usure des pneus.

Q : Mon véhicule GM possède un indicateur de vidange d’huile. Puis-je faire permuter mes pneus au moment de la vidange d’huile ?

R : Oui. Pour votre commodité, vous pouvez faire réaliser la permutation des pneus et la vidange de l’huile au même moment, tant que vos pneus permutent approximativement tous les 8 000-12 000 kilomètres.

Q : Pourquoi la pression des pneus est-elle importante ?

R : Des pneus gonflés de manière inadéquate sont la cause principale de leur défaillance. La bonne pression des pneus permet une empreinte au sol optimale, ce qui améliore la traction et le freinage, et réduit l’usure des pneus. Des pneus sous-gonflés génèrent de la chaleur, qui est la pire ennemie des pneus; le maintien de la bonne quantité d’air stabilise donc les températures au bon degré.

Q : À quelle fréquence dois-je contrôler la pression de mes pneus ?

R : Il convient de contrôler la pression des pneus une fois par mois. Assurez-vous que les pneus soient froids (qu’ils n’aient pas roulé durant trois heures ou moins d’un kilomètre) et n’oubliez pas de contrôler votre roue de secours. Utilisez toujours un contrôleur de pression de bonne qualité; ne contrôlez jamais la pression de vos pneus à l’œil nu, car leur aspect peut être trompeur. Rappelez-vous que les pneus peuvent perdre de la pression d’air par temps froids.

Q : Comment savoir quand changer mes pneus ?

R : Plusieurs indicateurs vous diront à quel moment acquérir de nouveaux pneus. Vous aurez besoin de nouveaux pneus si les indicateurs d’usure, appelés témoins d’usure, apparaissent. Ces témoins d’usure ressemblent à d’étroites bandes de caoutchouc souple sur la bande de roulement et apparaissent lorsqu’il est temps de changer vos pneus. Vous devez remplacer vos pneus si vous observez au moins trois indicateurs d’usure autour du pneu. D’autres indicateurs d’usure du pneu sont l’apparition du fil câblé autour du caoutchouc, des fissures ou des coupures de la bande de roulement suffisamment profondes pour laisser apparaître le fil câblé, des bosses ou déchirures du pneu et des crevaisons ou dommages qui ne peuvent être correctement réparés. La meilleure mesure à prendre est l’utilisation d’une jauge de profondeur de pneu. Si la profondeur de votre bande de roulement mesure 1,5 mm (1/16 po) ou moins, il est temps de changer vos pneus.

Si vous avez des questions sur le remplacement de vos pneus, rendez-vous chez votre concessionnaire certifié en entretien pour recevoir des conseils utiles et experts.

Q : De nombreux endroits vendent des pneus. Où dois-je me rendre pour obtenir les pneus adaptés à ma voiture et au bon prix ?

R : Vos experts certifiés en entretien peuvent vous conseiller les pneus adaptés à votre véhicule, à vos habitudes de conduite et à votre budget. D’autre part, l’entretien certifié propose une garantie du meilleur prix de 30 jours sur tous les pneus. Cliquez ici pour obtenir plus de détails.

Q : J’ai réellement besoin de nouveaux pneus. Que dois-je faire ?

R : Vous pouvez commencer à chercher de nouveaux pneus dès maintenant avec notre Outil de recherche de pneu. Il s’agit d’une façon simple et rapide de trouver des pneus pour tout véhicule. Une fois que vous avez sélectionné les bons pneus, nos experts certifiés en entretien peuvent gérer tous vos besoins en matière de pneus lors du rendez-vous programmé. Pour programmer un rendez-vous, cliquez ici.

QUESTIONS SUR LA BATTERIE

Q : Dois-je charger ma batterie après avoir rechargé la batterie du véhicule au moyen de câbles de démarrage ?

R : La plupart du temps, une conduite normale permettra de recharger la batterie, à moins qu’il y ait un problème avec le véhicule. Si votre véhicule ne démarre pas après avoir roulé, il est recommandé de consulter vos experts certifiés en entretien les plus proches afin de connaître leur diagnostic.

Q : Quelles sont les causes principales d’une défaillance de la batterie ?

R : Les batteries s’usent avec le temps, mais certains problèmes peuvent également provoquer une panne de batterie, comme un « épuisement parasite » inhabituel via l’ajout d’accessoires sans les mettre à terre correctement, les démarrages rares et une exposition prolongée à une température excessivement chaude ou froide.

Q : Quel type d’entretien préventif puis-je réaliser sur ma batterie ?

R : Les batteries classiques de voiture ou camion n’exigent aucun type d’entretien préventif. La meilleure chose à faire pour prolonger la vie de la batterie est d’éteindre tous les accessoires avant d’éteindre le moteur. De cette manière, l’effort de la batterie est moindre au moment de l’allumage. Votre technicien certifié en entretien peut également réaliser un test de conductance sur la batterie. Cela permet de surveiller l’état de la batterie, de manière à limiter les possibilités que votre véhicule ne démarre pas.

QUESTIONS SUR LES BALAIS D’ESSUIE-GLACE

Q : Comment savoir quand changer mes balais d’essuie-glace ?

R : Le caoutchouc naturel du balai se détériore après environ six mois; il est donc recommandé de remplacer vos balais deux fois par an. La formation de rayures, le frottement, les à-coups, les sautillements, les fissures, les déchirures, les accrocs, le cadre plié ou cassé, le caoutchouc déchiré et le bord du balai arrondi sont certains des signes indiquant qu’il est temps de changer vos balais.

Q : Même si l’un de mes balais d’essuie-glaces est plus usé que l’autre, dois-je changer les deux ?

R : Oui, il est recommandé de changer les deux. Cela garantira que votre pare-brise reste net et vous fournira une meilleure visibilité de conduite.

Q : Que puis-je faire pour que mes balais durent plus longtemps ?

R : Le plus grand ennemi des balais d’essuie-glace est l’exposition au soleil et à l’ozone. Il n’y a pas grand-chose à faire pour réduire l’exposition à l’ozone, mais en limitant la période de temps d’exposition directe à la lumière du soleil, vous aidez à prolonger la vie de vos balais d’essuie-glace. Nettoyez votre pare-brise et l’élément en caoutchouc de votre essuie-glace régulièrement. Utilisez un grattoir et le dégivreur pour nettoyer la glace de votre pare-brise, pas vos essuie-glaces. Éloignez vos essuie-glaces du pare-brise en hiver pour éviter que la glace ne s’y accumule.

Q : Que peut-on utiliser pour nettoyer les balais d’essuie-glace ?

R : Il est recommandé d’utiliser de l’eau chaude savonneuse ou un autre liquide non abrasif.

Q : Pourquoi mon balai d’essuie-glace provoque-t-il des rayures ?

R : Les rayures sont causées par des balais usés. Le caoutchouc naturel du balai se détériore au bout de six mois.

Q : Est-il facile de remplacer les essuie-glaces ?

R : Le remplacement des essuie-glaces est facile, et les instructions sont normalement comprises avec vos essuie-glaces. Si vous les avez achetés chez votre concessionnaire Chevrolet, Buick, GMC ou Cadillac, vos experts certifiés en entretien peuvent les installer pour vous.

Q : Tous les essuie-glaces sont-ils conçus de la même façon ?

R : Non, il existe plusieurs conceptions : plats, conventionnels et d’hiver sont les conceptions plus communes.

Q : Quelle est la différence entre des balais conventionnels et plats ?

R : Les balais plats sont conçus sans cadre, ce qui leur permet de s’adapter à la forme du pare-brise et d’exercer une pression uniforme pour garantir une visibilité claire. Leur conception basse améliore également leur aérodynamique et leur style. Les balais conventionnels sont conçus avec un cadre métallique. Cette conception dispose de moins de points de pression et ne permet pas une pression uniforme sur tout le pare-brise. (Les balais plats ont une infinité de points de pression).

Q : Ma voiture est équipée de balais conventionnels. Puis-je utiliser des balais plats ?

R : Bien sûr, vous pouvez moderniser vos balais conventionnels rapidement et facilement au profit de la technologie de pointe des balais plats.

QUESTIONS SUR LES FREINS

Q : Comment savoir quand changer mes freins?

R : Les plaquettes de frein sont équipées d’indicateurs d’usure qui produisent un bruit de frottement lorsque les freins sont pratiquement au bout de leur vie. Ce bruit intervient que vous appuyiez sur la pédale de frein ou non, mais lorsque le bruit est perçu depuis l’indicateur d’usure, les plaquettes de frein doivent être remplacées aussi vite que possible. Les indicateurs d’usure sont réglés pour faire du bruit lorsqu’il reste environ 2 mm d’épaisseur du matériel de friction de la plaquette de frein. Dans le cas d’évaluer l’usure de la plaquette de frein par une inspection, les plaquettes doivent être remplacées avant d’atteindre les 2 mm d’épaisseur.

Les disques de frein sont marqués d’une « épaisseur minimale » sur la pièce moulée (généralement 2 ou 3 mm de moins que l’épaisseur d’un nouveau disque). Les disques doivent être remplacés avant d’atteindre cette épaisseur minimale et ne doivent pas être retournés en dessous de ce chiffre (machine remise en état).

Q : Dois-je toujours retourner ou replacer mes disques lorsque je change mes plaquettes ?

R : Non. S’il ne se produit aucun problème du type pulsation de pédale ou vibration de la roue directrice durant le freinage et que le disque de frein est au moins 1 mm plus épais que l’épaisseur minimale, il n’est pas nécessaire de le retourner ou de le remplacer.

Q : Pourquoi ma pédale de frein pulse-t-elle ?

R : La pulsation de la pédale de frein et d’autres problèmes tels que le tremblement de la roue directrice lors du freinage sont causés par une variation de l’épaisseur du disque de frein. Lorsqu’un point plus épais du disque tourne dans l’étrier, cela exerce une pression sur le liquide de freinage, ce qui peut être senti au niveau de la pédale de frein. Le liquide de frein et la pédale se relâchent ensuite à mesure que le point épais sort de l’étrier. Ce processus produit une pulsation de la pédale et « une variation du couple de freinage », provoquant le tremblement de la roue directrice et des sièges. La pulsation du frein n’est pas causée par la déformation du disque. Cependant, une distorsion du disque due à des températures excessives ou une mauvaise installation et un mauvais couplage des roues peut conduire à modifier l’épaisseur du disque avec le temps. La pulsation de la pédale de frein est rétablie en retournant ou remplaçant les disques de frein afin d’éliminer la variation d’épaisseur.

Q : Pourquoi mes freins crissent-ils ? Comment puis-je y remédier ?

R : Le crissement des freins est dû à une vibration à haute fréquence des composants du frein (disque, étrier ou plaquettes) en réponse à une stimulation du processus de friction des freins. Une longue période de temps et d’ingénierie est dédiée à l’élimination des crissements de frein dans les composants de freinage de l’équipement d’origine.

Les composants du frein sont conçus comme un système complet; les performances initiales d’usine ne peuvent être garanties qu’en utilisant les plaquettes et disques de frein de l’équipement d’origine. Lorsqu’un crissement de frein se produit, il se peut qu’un ou plusieurs composants soient endommagés ou excessivement usés, notamment les plaquettes de frein, la cale amortissant les bruits attachée à la plaquette de frein ou la surface de friction du disque.

En outre, il faut reconnaître que les systèmes de freinage de haute performance et adaptés aux pistes incorporant des matériaux de plaquette de haute performance seront toujours plus enclins à produire un bruit de crissement de frein, même si aucun composant n’est endommagé.

Q : Les plaquettes métalliques usent-elles les disques ?

R : Oui. Les plaquettes avec un contenu métallique supérieur auront tendance à produire une friction plus abrasive, au cours de laquelle les particules de métal dures de la plaquette interagissent directement avec la surface du disque de frein. L’utilisation de plaquettes métalliques créera davantage de poussière de freinage et raccourcira la durée de vie du disque. Les plaquettes organiques sans amiante (aussi connues comme plaquettes céramiques) utilisées sur la plupart des véhicules GM en Amérique du Nord développent un film de transfert, une couche de matériel sur la surface de la plaquette et du frein qui agit comme un coussin (à l’échelle microscopique) entre la plaquette et le disque, les protégeant ainsi de l’interaction abrasive responsable de l’usure.

Q : Mes plaquettes de frein sont très poussiéreuses. Toutes les plaquettes le sont-elles ?

R : La poussière de freinage peut se produire dans une certaine mesure sur la plupart des systèmes de freinage, mais elle est considérablement plus visible sur les plaquettes métalliques et les systèmes de freinage haute performance. La poussière de freinage est un mélange de débris du disque de freinage, qui est le composant principal, et de débris des plaquettes de frein. Les matériaux des plaquettes qui usent le disque de manière plus agressive entraîneront davantage de poussière.

Q : Les disques de frein sont-ils tous identiques ?

R : On constate souvent de grandes différences entre les disques de frein de l’équipement original et du marché de pièces de rechange. Bien que les disques de frein conçus pour s’adapter au même véhicule ont souvent une apparence et des dimensions similaires, il peut exister des différences dans la conception de l’ailette de refroidissement interne, l’épaisseur des plaques de freinage (contre lesquelles frotte la plaquette de frein) et la spécification du degré et du matériel du fer coulé. Pour les disques de frein de l’équipement d’origine, une analyse et des tests approfondis permettent de déterminer la géométrie idéale pour minimiser la déformation due aux températures et le bruit de crissement et maximiser le refroidissement. Une rigueur similaire est appliquée à la sélection du matériel, qui affecte également le risque de crissement ainsi que les propriétés de friction et d’usure.